• Imprimer
  • Accueil
Accueil > Actualités et communiqués de presse > « French Tech Accélération » investit dans un premier fonds d’accélération : Breega Capital Venture One.

« French Tech Accélération » investit dans un premier fonds d’accélération : Breega Capital Venture One.

08.10.15

French Tech Accélération, opéré par la Caisse des Dépôts et géré par sa filiale Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), annonce sa souscription dans le fonds d’investissement géré par Breega Capital pour un montant de 11 millions d’euros. Par cette opération, le fonds French Tech Accélération réalise son troisième investissement, le premier dans un fonds d’accélération.

Créé en 2013 à Paris sur le concept de smart money (cash, expérience et réseau) et géré par la société de gestion Breega Capital, Breega Capital Venture One est un fonds de capital-risque spécialisé dans l’investissement seed+/série A au sein de startups innovantes de l’économie digitale.

Fondé par des entrepreneurs pour les entrepreneurs, Breega Capital intervient non pas comme un simple financeur mais comme un véritable associé, apportant toute son expertise et sa capacité d’accélération business au travers d’un programme dédié de 12 à 18 mois post-investissement. Pour cela l’équipe s’appuie sur son expérience entrepreneuriale et sur une communauté d’une soixantaine d’entrepreneurs et capitaines d’industrie, tous souscripteurs du fonds, parmi lesquels Jean-Luc Vaillant (co-fondateur de Linkedin) et Fred Potter (CEO de Netatmo).

La souscription du fonds French Tech Accélération permet au fonds d’atteindre près de 35 millions d’euros et de se rapprocher de la taille visée par l’équipe de gestion (40 millions d’euros).

Parmi les pépites déjà financées par Breega Capital, on retrouve des startups comme Clic & Walk (solution de crowd marketing, Lille), Solendro (plateforme e-commerce de sous-vêtements masculins, Paris), Nanolike (solution nanotechnologique de capteurs, Toulouse), ou encore Foodchéri (service foodtech de restauration online intégrée, Paris).

« Après avoir soutenu deux premiers accélérateurs, cette prise de participation dans un fonds, créé par des entrepreneurs, démontre la capacité du fonds French Tech Accélération d’être aux côtés des startups en s’appuyant sur la diversité des modèles d’accompagnement. Avec cet apport, Breega se positionne désormais comme l’un des acteurs majeurs en France du soutien aux jeunes entreprises innovantes à un moment clé de leur développement », se félicite Axelle Lemaire, secrétaire d’État en charge dunumérique.

Daniel Balmisse, directeur exécutif en charge de l’activité Fonds de Fonds de Bpifrance, explique : « Les fonds d’accélération, à l’instar de Breega Capital, devraient jouer un rôle important dans les années à venir pour la croissance des startups à fort potentiel. Breega Capital s’inscrit bien dans la stratégie de French Tech Accélération, c’est-à-dire le financement de structures professionnelles qui proposent aux entreprises innovantes, en plus d’un apport en capital, un véritable accompagnement opérationnel et un panel de services à forte valeur ajoutée. » 

François Paulus, l’un des trois Partners de Breega Capital, souligne : « Après avoir été enregistré par l’AMF comme le premier European Venture Capital Fund en France, nous sommes ravis de devenir le premier fonds soutenu par le programme French Tech Accélération. Cet investissement souligne la singularité de notre positionnement, la qualité de notre stratégie, et renforce nos moyens pour continuer à financer et à accélérer les startups digitales qui seront les nouvelles réussites de demain. L’investissement de French Tech Accélération devrait nous permettre d’attirer de nouveaux souscripteurs et d’atteindre la taille de 40 millions d’euros, ce qui serait d’excellent augure pour l’écosystème entrepreneurial français. »

Pour Maud Franca, responsable de l’action French Tech à la Caisse des Dépôts : « Cet investissement s’inscrit dans la stratégie de l’action du Programme d’investissements d’avenir : développer des structures d’accélération de startups, permettant de sélectionner et d’accélérer le développement des meilleurs potentiels identifiés dans les écosystèmes. »

Le fonds Accélération, lancé début décembre 2014 dans le cadre de l'initiative French Tech et doté de 200 millions d’euros, a pour objectif de favoriser l’essor d’« accélérateurs de startups » sur le territoire français. Plus largement, l’initiative French Tech est destinée à soutenir les écosystèmes de startups françaises à travers le financement des accélérateurs de startups et des fonds d’accélération, mais aussi la structuration et la promotion des écosystèmes de startups en France et à l’international.



SITE OFFICIEL DES INVESTISSEMENTS D'AVENIR